Lycée agricole – Mirecourt

► 3 classes 2nde pro
Les classes ont bénéficié de trois séances de 2h, financées dans le cadre du CTEAC.

Cette action entre dans l’axe du projet d’établissement « construire un projet éducatif adapté aux besoins de nos apprenants ». Il a donc été décidé de les mettre dans des situations d’apprentissage nouvelles avec la mise en place d’un module intitulé « accompagnements pluriels » regroupant les enseignants de français et d’éducation socioculturelle et de profiter de l’opportunité du festival de théâtre sur notre territoire rural.
Les élèves de 2nde pro n’avaient pour la plupart aucune pratique de spectateur. Il s’agissait donc pour eux de s’approprier les codes du théâtre et de rencontrer des professionnels et de désacraliser le théâtre tout en effectuant un travail sur le respect et le vivre ensemble.
Lors de la dernière séance, les intervenants ont présenté la Petite Forme du spectacle Les Préjugés.
Les élèves ont assisté au spectacle Les Préjugés.

La classe de 2nde pro NJPF 2015-2016 avait suivi un parcours culturel initié par Scènes et Territoires en Lorraine avec des rencontres des acteurs du milieu culturel (comédiens, metteur en scène, technicien son, technicien lumière et élus politiques) et avait participé à une résidence de 3 semaines dans les locaux du lycée en mai 2016 de la Compagnie Rêve général !. Ces 30h d’atelier de pratique artistique auront permis de conclure ce parcours théâtral de ces élèves au sein du LEGTPA des Vosges. Les élèves ont été sensibilisés en cours d’éducation socioculturelle à l’histoire du théâtre, à une analyse de ses différentes formes, à une découverte de ses différents métiers ainsi qu’à la lecture expressive.

 

► Première Forêt
Les 30h d’intervention artistique qui ont été réparties sur une semaine ont été financées par la DRAC Grand Est.

L’atelier a développé l’aspect gestuel du jeu en mettant les élèves en mouvement au travers de courtes scènes et aussi en chorégraphiant (sur la base d’improvisations proposées autour du thème  » Infini ») des moments dansés. Il n’a pas été question de techniques de danse mais plutôt de donner une forme gestuelle à leur imaginaire, de diriger leur énergie et leur concentration vers des situations physiques porteuses de sens.
Les élèves ont assisté au spectacle Toute ma vie j’ai fait des choses que je ne savais pas faire. 6 élèves de la classe sont venus revoir Les Préjugés qu’ils avaient eu l’occasion de découvrir lors de la résidence de création du spectacle.