Lycée Jean-Baptiste Vuillaume – Mirecourt

► 2nde option théâtre
8h d’intervention artistique (2h x4 séances) financées par le lycée Vuillaume et la compagnie Rêve général !

  Il s’agissait de mener un travail de pratique théâtrale avec les élèves de seconde de l’option théâtre du lycée Vuillaume de Mirecourt, afin de les impliquer dans le festival et de les faire travailler autour du spectacle Les Préjugés. Sur 9 séances prévues pour 15 élèves, nous avons finalement eu les moyens d’en financer 4, pour 33 élèves … Mais le groupe a pu présenter un lever de rideau avant le spectacle Les Préjugés. Ils ont beaucoup travaillé, cela les a fait avancer sur leur interprétation et sur la gestion de leur stress comme sur la dynamique de groupe.

 

 

► Classes de 1ère6 et de 1ère3
Atelier école du spectateur et pratique artistique
10h d’intervention pour l’ensemble des deux classes financées par l’établissement scolaire
5h d’intervention pour l’ensemble des deux classes financées par la compagnie Rêve général !

Echanges à l’issue de la représentation avec
Erika Vandelet, comédienne des Confidentes

 

Le lycée, dans le cadre du CTEAC, a souhaité s’engager dans un projet nommé « Ecole du spectateur » autour du théâtre et de la pratique de spectateur. Ce projet a pour vocation de préparer les élèves aux spectacles en leur donnant les codes de la représentation et en les initiant à la pratique par le biais d’exercices collectifs autour du thème du vivre ensemble. Les élèves ont pu bénéficier d’une diversité d’intervenantes dont ils ont ensuite vu les spectacles : Marie Normand, Clotilde Maurin, Tiphaine Gentilleau et Chloé Oliveres [Compagnie Les Filles de Simone], pour finir sur un échange avec Erika Vandelet [Théâtre de l’Echange].

Les élèves ont assisté au spectacle Les Préjugés, Les Confidentes et C’est un peu compliqué d’être à l’origine du monde.

 


Bilan du projet par Arièle Kazmierczak, professeure de français
 :

« Dans le cadre du festival « Coup de théâtre » 2017 organisé par la compagnie « Rêve général » et la communauté de communes de Mirecourt, les élèves ont pu participer à un projet théâtre : « L’école du spectateur » dans le cadre du festival « Coup de théâtre » à Mirecourt. Au total 60 élèves (deux classes de première) étaient concernés. Ils ont ainsi pu rencontrer des artistes (comédiens, metteur en scène, dramaturges) et ont participé à des ateliers de mise en pratique (sur une dizaine d’heures). A cette occasion ils ont également pu assister à 3 représentations théâtrales : « Les confidentes » de Erika Vandelet, « C’est (un peu) compliqué d’être à l’origine du monde » de la compagnie Les filles de Simone, et « Les préjugés » s’appuyant sur deux textes : « Le préjugé vaincu » de Marivaux et « Fake » de Marilyn Mattei, avec retour sur spectacle.

Pour certains élèves ce projet théâtre a été l’occasion d’une réelle découverte non seulement en tant que spectateurs mais aussi en tant qu’acteurs à travers les différents ateliers qui  leur ont été proposés. Pédagogiquement ces ateliers ont été une réussite dans la mesure où ils proposaient une approche du texte que les élèves allaient ensuite découvrir dans une mise en scène originale : ce fut pour eux la possibilité d’appréhender l’importance et la diversité de la mise en scène. Cela leur a permis également d’approcher autrement des textes parfois difficiles à comprendre et de se les approprier : certains élèves ont été très surpris de voir toutes les possibilités que peut offrir un texte et de voir à quel point la mise en scène est capable de le faire vivre. Ils ont été d’autant plus sensibles ensuite aux représentations théâtrales auxquelles ils ont assisté.

Les trois spectacles leur ont beaucoup plu même s’ils ont montré une nette préférence pour les pièces mettant en avant une dimension comique : le théâtre reste pour eux d’abord un divertissement. 

A l’issue du projet ils ont réalisé un dossier sur le théâtre leur permettant de réfléchir à ce qui caractérise le théâtre et l’intérêt que l’on peut y trouver et présentant des analyses détaillées des 3 pièces : ils ont été réalisés avec beaucoup de sérieux et certains sont d’une grande qualité tant pour le fond que pour la forme. 

Finalement tous les élèves sans exception étaient ravis et enthousiastes, et le fait de retrouver une dernière fois les comédiens pour partager leurs impressions leur a permis d’avoir pour chacun un espace de parole et la possibilité d’analyser ce qu’ils avaient pu ressentir : chaque élève quelque soit son niveau a pu retirer un grand profit de ce projet.

La réussite du projet auprès des élèves se mesure également à leur gratitude, conscients qu’ils étaient du privilège qui leur a été offert, et je tiens à mon tour à remercier Marie Normand et toute son équipe pour leur travail de qualité, ainsi que Mme Pierre qui a permis la réalisation du projet, sans oublier la communauté de commune qui nous a aidé à financer ce projet. »