Les préjugés

Création 2016
Ce spectacle a reçu le 1er juillet 2016 le Prix de la Création artistique et le Grand Prix Vosegus décernés par le Conseil Départemental des Vosges et un jury indépendant.
Mise en scène – Marie Normand
Textes publiés aux éditions Lansman – Marilyn Mattei & Marivaux
Interprétation – Ulysse Barbry, Bruno Dubois, Martin Lenzoni, Clotilde Maurin, Apolline Roy
Mise en mouvement – Claire Richard
Costumes, scénographie – Sarah Dupont
Assistanat costumes et réalisation – Maud Berthier
Construction & direction technique – Jean-luc Malavasi
Conseil lumière – Stéphane Deschamps
Suivi administratif – Audrey Taccori
Production et diffusion – Jean-Michel Flagothier
Public – Adolescents dès 13 ans
Durée – 1h30

Note d’intention

Depuis 2011, je me rends dans des classes à la rencontre d’adolescents, menant avec mon équipe des actions de médiation autour de notre spectacle Roulez jeunesse !. J’y ai rencontré beaucoup de « traumatisés de Molière », voire du théâtre en général via l’approche scolaire des textes classiques. La proportion que représentent dans les classes ces élèves réfractaires au théâtre est ahurissante. Je pense que le seul moyen de convaincre des adolescents que les classiques –et donc la littérature- peuvent être proches d’eux, ce n’est pas de leur dire, c’est de leur montrer, concrètement. Et c’est un enjeu culturel majeur, car à travers cela, il s’agit de se rassembler autour d’un socle commun, et de là de pouvoir s’ouvrir aux contemporains, à l’art, au théâtre.

J’ai donc imaginé une idée de spectacle autour du texte Le préjugé vaincu, de Marivaux, dans lequel les dramaturgies classiques et contemporaines auraient toute leur place et s’enrichiraient chacune du voisinage de l’autre.

A l’heure où les préjugés et l’intolérance se font de nouveau violemment ressentir, les spectateurs assisteront à la mise en regard de deux pièces traitant chacune dans son langage et avec les enjeux de son époque des préjugés. Les acteurs seront les mêmes pour les deux pièces, celle de Marilyn Mattei et celle de Marivaux.

Le spectacle doit pouvoir aller partout. Théâtres bien sûr, mais également établissements scolaires, bibliothèques, salle des fêtes, centres sociaux. Suivant les lieux, l’entracte peut-être l’occasion d’un moment de convivialité, d’un repas, d’une exposition… Ce spectacle fera l’objet d’un travail de sensibilisation mené auprès de publics scolaires ou en lien avec des associations. Les répétitions et l’écriture seront un volet de ces actions de médiation, qui auront lieu sous forme de résidences, dans et/ou en lien avec des établissements scolaires –collèges ou lycées.

L’objectif de ce projet est de traiter d’un sujet pertinent à l’aide de textes forts et d’un rapport à la représentation généreux, et grâce à cela de rendre accessibles l’écriture théâtrale au plus grand nombre, et particulièrement aux adolescents.

Marie Normand, metteure en scène

Crédit photos : Emmanuel Ciepka

Actions de médiation

La compagnie étudie avec chaque lieu qui la reçoit, en fonction des interlocuteurs et des publics visés, les meilleures actions de médiation envisageables autour des « Préjugés ». Elle propose par ailleurs une petite forme autour du spectacle, qui peut aller dans les classes en amont des représentations afin de donner envie aux jeunes d’aller au théâtre.

Pour aller plus loin

Bande annonce du spectacle

 Nos partenaires

La création du spectacle Les Préjugés a reçu l’aide de la Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine dans le cadre de l’aide à la structuration 2014-2016 ainsi que de la Ville de Mirecourt et du Conseil départemental des Vosges dans le cadre de son conventionnement 2015-2017. Elle bénéficie également pour cette création de l’aide de l’Adami.

En coproduction et accueil en résidence : Scènes et territoires en Lorraine, Maxéville ; Centre Dramatique National de Béthune ; Théâtre Gérard Philipe de Champigny-sur-Marne ; Théâtre Ici et Là de Mancieulles ; CCAS (Caisse Centrale des Activités Sociales du personnel de l’énergie).
En coproduction : La Passerelle, Rixheim
Accueil en résidence : Festival Méli’Môme, Reims.
Le spectacle a bénéficié d’une présentation de projet aux professionnels lors de l’édition 2014 de Quintessence (réseau Quint’est), lors du festival Momix 2015, , lors de l’édition 2016 de Spectacles en recommandé et lors de l’édition 2016 des plateaux du Groupe des 20 Théâtres en Île-de-France.

La Scène Ernest Lambert de Châtenois a coproduit la petite forme créée en novembre 2016 autour du spectacle « Les Préjugés ».

 

 Calendrier de création

À télécharger !

Dates à venir

Dates passées