Dchèquématte

Tout public, dès 7 ans

Ciprian, 10 ans, est le fils d’un montreur d’ours. De villes en villes, chassés de partout, les membres de cette famille nomade se battent pour survivre, jusqu’à ce qu’un jour, acculés, ils quittent leur pays et débarquent dans un bidonville de la banlieue parisienne.

– Cip : La tour Eiffel ?
– Véra : Là-bas !
– Cip : Une grue ?
– Véra : C’est elle !
– Cip : ça ressemble à une grue la tour Eiffel ?
– Daddu : Qu’est-ce qu’on fout ici ?

Là commence une autre forme de violence pour la famille de Ciprian, qui doit composer avec l’illégalité de leur situation mais aussi avec la dette impossible à rembourser contractée avec les dangereux passeurs. Et puis un jour, par hasard, Ciprian découvre le jeu d’échecs, qui devient pour lui la porte d’entrée vers un avenir qui transformera son quotidien …

Texte Marilyn Mattei, adapté du roman Le fils de l’Ursari de Xavier-Laurent Petit édité par l’école des loisirs.

Interprétation Sarah Glond, Richard Pinto, Apolline Roy et Gaëtan Vettier
Mise en scène Marie Normand
Mise en mouvement Claire Richard

Scénographie & costumes Sarah Dupont
Lumière Stéphane Deschamps
Construction & régie générale Jean-Luc Malavasi
Suivi administratif et production Lucie Vauzelle
Production & diffusion Jean-Michel Flagothier

Texte publiés chez Lansman Editeur

Informations :

Spectacle jeune public / Scolaires du CE1 à la 5ème
Tout public pour les enfants de 7 à 12 ans et leurs parents
Durée du spectacle : 1h10
Création le 10 octobre 2019 à Rehaincourt (88)

Bande annonce du spectacle :

Partenaires :

Production Rêve général !

Coproduction Théâtre Massalia à Marseille; La Passerelle à Rixheim ; Scènes & Territoires à Maxéville ; Centre Culturel Pablo Picasso à Homécourt ; Espace Rohan– Relais culturel de Saverne ; CCOV – La Scène, Théâtre Ernest Lambert à Châtenois ; Transversales à Verdun ; Relais Culturel de Thann-Cernay, Festival Théâtral du Val d’Oise et Festival Pierre de Lune à Bruxelles.
Avec le soutien du festival Momix à Kingersheim.
Avec le soutien du fonds d’insertion de l’École du TNB.

La création de Dchèquématte est soutenue par le Ministère de la Culture – DRAC Grand Est, la Région Grand Est, et le réseau jeune public du Grand Est dans le cadre de Génération Belle Saison.

La compagnie Rêve général ! reçoit des subventions de la Communauté d’Agglomération d’Epinal, du Département des Vosges et du Ministère de la Culture – DRAC Grand Est dans le cadre d’un contrat d’objectifs et de moyens quadriennal (2018/2021).

Le visuel de Dchèquématte est libre de droit.

La petite forme - La Revedere

La compagnie étudie avec chaque lieu qui la reçoit, en fonction des interlocuteurs et des publics visés, les meilleures actions de médiation envisageables autour de Dchéquématte. Elle propose par ailleurs une petite forme autour du spectacle, qui peut aller dans les classes en amont des représentations afin de donner envie aux jeunes d’aller au théâtre.

Cette petite forme s’intitule La Revedere. Il s’agit du prologue de Dchèquématte. C’est un spectacle court (20 minutes) où deux comédiennes jouent les rôles de la mère de Ciprian et de sa sœur. Toutes deux expliquent leur vie avant leur arrivée en France, et explique pourquoi leur famille doit quitter leur pays.

A la suite de ce format court, les deux comédiennes prennent un temps avec les jeunes pour discuter et débattre autour des questions de l’exil et de l’accueil en France. 

 

Texte Marilyn Mattei

Mise en scène Marie Nomand

Distribution Clotilde Maurin et Joséphine De Surmont